plaisir de France revisite edition limitée + Springcourt vichy

plaisir de France revisite edition limitée + Springcourt vichy

plaisir de France  revisite edition limitée + Springcourt vichy
plaisir de France  revisite edition limitée + Springcourt vichy
plaisir de France  revisite edition limitée + Springcourt vichy
plaisir de France  revisite edition limitée + Springcourt vichy
plaisir de France  revisite edition limitée + Springcourt vichy

plaisir de France revisite edition limitée 100 ex chez Colette en juin 2010

écoutables ici:

http://plaisirdefrance.net/edits

Extrait de la chronique d'Odile de Plas sur "éléctron libre" Didier Varraud / France Inter

http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/11643-15.11.2010-ITEMA_20...

"Tout est parti d'une idée simple, rééditer pour l'anniversaire d'une amie, le Grand Sommeil d' Etienne Daho, idole des clubbers toutes générations confondues. C'était en 2007. Devant le succès de sa version, Julien a continué l'expérience avec d'autres grands noms de la chanson. En trois ans, il a ainsi remixé douze titres dont certains (Le grand Sommeil notamment) sont disponibles sur internet, avec l'autorisation de leurs auteurs.

Le projet s'appelle Plaisir de France et il est délicieux de bout en bout. Drôle, dansant, léger, malin. Faussement futile comme une nuit passée à danser. Cela donne Pierre Vassiliu dans une boite de nuit à Montpellier, Etienne Daho en plein revival trans, Chagrin d'amour bafouillant au petit matin, Dutronc en mode « repeat », ou Mikado, pépite poétique des années 80, cousins mélancoliques de Niagara, ici boosté au guarana, mais tout ce qu'il y a de naturel.

En fait, Julien coupe, sample, met en boucle, ajoute quelques clavier, mais ne dénature jamais l'original. Il l'oriente parfois, lui donne un air cocasse en répétant les mots, les phrases. Le projet attend son heure de gloire, une maison de disque, la décision de quelques artistes qu'il a élégamment rééditer. Si vous voulez croquer une bouchée, vous pouvez aller sur son myspace. Et réécouter cet édit de Mikado absolument merveilleux, où l'amour fond comme la neige."